Les racines du qi gong

L’histoire du qi gong peut être divisée en 4 périodes :

1. Avant la dynastie Han (206 av. J.C.)

MA WANG DUIPendant cette période, il existait deux principaux styles de qi gong :

  • Le premier était utilisé par les savants confucéens et taoïstes dans le but de conserver une bonne santé,
  • Le second était utilisé par les médecins à des fins médicales, avec l’utilisation d’aiguilles ou d’exercices pour équilibrer le qi ou guérir des maladies.

Le qi gong n’a alors pratiquement aucune connotation religieuse. Les entraînements sont centrés sur l’amélioration et la conservation de la santé.

2. De la dynastie Han à la dynastie Liang (206 av. J.-C. à 502)

Le bouddhisme, (né Ve siècle av. J.-C. avec le Prince Siddhârta devenu le Bouddha – l’Éveillé), est importé d’Inde en Chine. L’empereur Han se convertit sincèrement et le bouddhisme se répand rapidement pour devenir très populaire.

Le qi gong devient religieux et est soumis à l’influence de 3 écoles : le bouddhisme hindou, le bouddhisme tibétain et le taoïsme.
Les documents de l’époque et montrent clairement que les pratiquants religieux travaillaient leur qi à un niveau très profond parce qu’ils aspiraient à la maîtrise totale de leur corps, de leur mental et de leur esprit pour échapper au cycle des réincarnations et d’atteindre l’état du Bouddha.
Cet entrainement religieux était consigné dans les textes tenus secrets.

Parallèlement les lettrés et médecins traditionnels poursuivent leurs recherches sur la circulation du qi et utilisent le qi gong pour entretenir la santé.

3. De la dynastie Liang à la dynastie Qing (502 à 1911)

Pendant cette période, le qi gong devient plus martial.
Le moine Da Mo, prince hindou venu prêcher le bouddhisme en Chine à la demande de l’empereur, se rend au temple Shaolin et constate que les moines sont faibles et maladifs. La légende dit qu’il s’est enfermé pour méditer plusieurs années et a ensuite créé des enchaînements de qi gong qui eurent des résultats étonnants.

On pense que Chang San Feng créa le Taiji Quan au XIIe siècle peu après l’intégration du qi gong dans leur entraînement martial par les moines du temple Shaolin.

Les exercices de qi gong gagnent en popularité dans la société chinoise. De nombreux styles sont créés et quelques documents importants commencent à être publiés.

4. De la dynastie Qing à nos jours

Après le renversement de la dynastie Qing en 1911 et l’établissement de la république de Chine, la nation se transforma.

Plusieurs style de qi gong sont aujourd’hui enseignés ouvertement et de nombreux documents autrefois secrets ont été publiés.

En 1956 le docteur Liu Gui Zhen fonde le premier centre national de qi gong médical à Beidaheu.

Ouverture sur le monde, échanges culturels… le qi gong est à l’heure actuelle toujours en évolution, c’est un champ de recherches passionnant.