La femme des sables, installation spectacle, 2001

« La femme dormait parfaitement nue. Dans son champ visuel tout embrumé de pleurs, la femme apparaissait comme une ombre flottante. […] Sur l’entière surface du corps, une couche de sable à fine texture posait, on eût dit, une tunique aussi fine et souple qu’une membrane. Noyant les détails, le sable détachait, en les forçant et en les magnifiant, les courbes où se révèle et s’offre l’éternité de la femme.
A s’y méprendre, sous son placage de sable, la Femme des sables était, au regard, devenue Statue… » Abé Kôbô.
La femme des sables, écrit par Kôbô Abé est un des plus grands romans de la littérature japonaise. Ce récit nous plonge dans l’histoire d’un homme qui se détourne de la quête du monde pour partir à la quête de soi.